Iran

2. Iran : les sables mouvants mystérieux

 

Situé entre Qom et Téhéran en Iran, ce désert de sable est plus dangereux qu'on ne le pense. Ces sables mouvants sont entourés de panneaux prévenant de la dangerosité du lieu (panneau comparable à celui qui se trouve dans la rubrique Thixotropie). Les bergers vivant à proximité du lieu disent que les sables ont déjà englouti de nombreux chameaux imprudents, cette affirmation est contredite par Daniel Bonn qui a étudié ces sables mouvants en 2005 (il dit que le chameau ne pouvait s'enfoncer complètement à cause de sa densité).Les sables sont plus néfastes après la mousson car la dangerosité dépend de la quantité d'eau. Ce lac d'une superficie de 20x40  Km est composé de sable plus fin que la moyenne (20 à 40 µm), d'argile 10% et de sel avec une concentration légèrement inférieur à celle de la Mer Morte. Ces sables mouvants ont une densité de 2g/cm3 bien supérieure à celle de l'homme ce qui l'empêche de s'enfoncer complètement, mais qui peut le rendre prisonnier.

D’après nos expériences, nous observons que le solide dont la surface est la plus grande s’enfonce moins vite que l’autre. Donc plus la surface augmente, plus la vitesse d’enlisement diminue.

La vitesse d’enlisement est donc inversement proportionnelle à la surface du corps.

                                      

                                       vue du lac.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site